mercredi 22 août 2012

Recherche jeunes diplômés désespérément !


Bien des filières semblent délaissées par les nouvelles générations, à croire qu’ils « boudent » ces professions : informations erronées, formations insuffisantes, manque d’attractivité ?... Tous les métiers sont concernés par cet abandon: informatique, commerce-distribution, banque-assurance, énergie, santé…  et bien d’autres ! Mais pour quelles raisons ?

Préjugé quand tu nous tiens !

L’informaticien perçu comme un binoclar planqué derrière son ordinateur, passant sa journée enfermé dans son bureau à faire du « code », ou encore le commercial parti en vadrouille toute la journée sans pour autant ramener de nouveaux clients…
Ces domaines déclarés « peu attractifs » par les jeunes regorgent pourtant d’offres et d’opportunités malgré les contraintes et les difficultés du métier. Mais où n’y en a-t-il pas me direz-vous ?!
Un bon commercial franchira les échelons rapidement de la même manière que son salaire. Il est voué à une belle carrière avec un peu de persévérance. Egalement, être informaticien ne se résume pas qu’à de la programmation ! Les entreprises recherchent activement des développeurs, des consultants ou encore des ingénieurs en systèmes d’information qui interagissent avec les autres services de l’entreprise.

La peur de l’inconnu…

Au moment de postuler, la majeure partie des jeunes s’orientent vers les grands groupes : connus et reconnus de tous, prestige, portée internationale… Et pourtant les PME, certes moins connues sur la scène internationale, offrent de belles opportunités de carrières et représentent la majorité des créations d’emplois.
Chez small IZ beautiful on vous informe sur ces PME de croissance via nos fiches clients et notre rubrique « PME de la semaine ». Jetez-y un œil !

Je veux du clinquant, de la tendance et du moderne !

Les secteurs du luxe, du marketing, les ressources humaines et la finance attirent de plus en plus de jeunes diplômés. Ces domaines sont saturés !
Certains métiers sont d’ailleurs méconnus des étudiants par manque d’information, tandis que d’autres semblent méprisés comme l’énergie en général. On constate une réelle pénurie d’ingénieurs toutes spécialités confondues.

Formation, où es-tu ?

Le problème soulevé par de nombreux directeurs d’écoles, reste la demande trop importante par rapport à l’offre : l’informatique est victime de son expansion rapide et incontournable dans le monde actuel. Mais le nombre d’ingénieurs sortants reste insuffisant !
Autre constat de la part des entreprises : le système de formation inadapté aux besoins réels des entreprises. Le numérique a le vent en poupe ces dernières années, les écoles s’adaptent progressivement afin de répondre au plus près de la demande.

Plus d'infos sur les secteurs et les filières qui recrutent sur le site de cadremploi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin