mercredi 4 juillet 2012

CV : quel casse-tête !


Bientôt le départ en vacances pour certains pendant que d’autres sont toujours en recherche d’emploi, stage et alternance pour la rentrée prochaine ? Petit conseil de Small IZ beautiful pour mettre toutes les chances de votre côté !

On ne vous le dira jamais assez : faites attention à votre CV ! Bien souvent les candidats apportent des améliorations fictives à leur profil et ce, à leurs risques et périls. En témoigne les derniers évènements relatés dans la presse concernant l’ex-PDG d’un grand moteur de recherche sur Internet.

Il s’avère très tentant de modifier légèrement son CV pour correspondre à une offre de stage ou d’emploi. La raison principale à cette imposture? Le manque d’expérience reproché aux jeunes étudiants et diplômés.

On estime à 10% en moyenne, le nombre de CV contenant des informations trompeuses.

La plupart du temps : l’âge, les faux diplômes, la surestimation des compétences linguistiques et la dissimulation d’une période d’inactivité, font partie des arrangements les plus courants. On les croit sans conséquences mais ils peuvent, s’ils sont découverts, s’avérer rédhibitoires pour celui qui en use. Cela peut aller de la simple mise à l’écart, comprenez être « black-listé », voire même jusqu’au recours en justice: annulation du contrat, licenciement, 3 ans de prison et 45 000€ d’amende, sont les issues possibles.

Depuis quelques années, les entretiens d’embauche se sont durcis. Gare à celui qui idéalise son profil, les chargés de recrutement l’attendent au tournant !

Cependant, même si certains managers Luxembourgeois, Hollandais ou Belges restent confiants sur l’exactitude des informations constituant votre CV, d’autres recruteurs n’hésitent pas à vous « pister » sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Viadeo ou LinkedIn.

Mais alors, comment se démarquer ?

Ces derniers temps on entend beaucoup parler d’originalité et d’inventivité. Certains d’entre vous ont franchi le pas en réalisant des CV pour le moins inattendu. Chacun y va de sa touche de créativité pour se présenter de manière décalée, mais soyez vigilant : ce type de présentation ne convient pas pour tous les emplois !

De l’originalité, oui, mais comme on sait si bien le dire  « on peut rire de tout mais pas avec tout le monde » ! Prudence donc …

Gardez à l’esprit que le CV reste tout de même très formel et synthétique pour la plupart des entreprises. Profitez surtout de l’entretien d’embauche pour leur montrer votre personnalité, vos capacités pour le poste à pourvoir, vos centres d’intérêts, votre dynamisme, votre adaptabilité. Bref montrez-leur qui vous êtes au-delà de cette feuille dactylographiée.

Rassurez-vous, d’après l’enquête de l’APM (Association Progrès du Management), les chefs d’entreprises sont satisfaits à 80% des jeunes qu’ils ont recrutés : 89% se félicitent de leur intégration dans l’entreprise et 83% de leur motivation.

Qu’on se le dise : pas de stress et surtout restez vous-même !

5 commentaires:

  1. perso il faut pas mentir dans le cv, et s'il ya des problèmes de compétence il faut soit s'améliorer par des formations soit par convaincre le recruteur en entretien.

    RépondreSupprimer
  2. avec l'évolution en domaine RH et les techniques élaborés dans le questionnaire d'entretien, il devient impossible de mentir en cv .

    RépondreSupprimer
  3. pour être bien apprécié par votre prochain recruteur il ne faut pas mentir concernant le cv

    RépondreSupprimer
  4. merci alex pour ces conseils

    RépondreSupprimer
  5. c'est vraix vous ne devez pas mentir sur votre cv

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin