mercredi 18 juillet 2012

Bilan de compétences, vous y avez pensé ?


L’autre matin, à la cafet’ j’entendais des collègues parler de « Bilan de compétences ». La curiosité me pique. J’avance vers eux avec une question en tête :

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

L’un d’eux, Julien, m’explique alors qu’il s’agit d’une cession de cinq séances d’une demi-journée étalée sur six semaines environ, qui me permettra de faire le point en répondant à : « Qui suis-je ? Que puis-je faire encore professionnellement parlant ? »

Plus en détails, de quoi s’agit-il exactement ?

Son voisin, Cyril, développe : « Pendant ton bilan, tu feras le point sur ta carrière professionnelle et ta situation personnelle. C’est la première étape du processus : une introspection sur toi-même. De cette façon, tu mets en perspective ce qui te définit, à savoir : ta personnalité, ton comportement et tes motivations. »

Et c’est tout ?

Julien réplique : « Non bien entendu ! Vient ensuite une réflexion sur ton projet professionnel. Avec un regard objectif, les consultants t’aideront à redéfinir tes attentes d’un point de vue métier/entreprise. Gardes bien à l’esprit que la réalisation éventuelle de ce projet t’appartient, ils sont là pour t’accompagner tout au long de ta réflexion et t’aider à le mettre en place. C’est ce qu’on pourrait appeler : acquérir de la méthodologie de gestion de carrière. Ils répondent à toutes tes interrogations mais n’ont en aucun cas la solution miracle à : Que faire ? ».

Comment accéder à un bilan de compétences ?

Cyril, plus à l’aise sur le sujet pour en avoir effectué un récemment, m’apprend qu’un salarié justifiant d’au moins cinq ans d’activité dont douze mois dans son entreprise actuelle peut y accéder.

« C’est un droit ouvert à tous sur la base du volontariat de l’employé. Tu pourras le réaliser dans le cadre d’un congé « bilan de compétences », du plan de formation prévu par ton entreprise ou du DIF, le droit individuel à la formation. Pour le choix de l’organisme, c’est avant tout une question de « feeling » : un organisme travaillant avec l’entreprise ou un indépendant, c’est à toi de voir. »

Un dernier conseil ?

Bien souvent, on associe le bilan de compétences à un mal être mais certains d’entre vous  en réalisent un, simplement pour faire un « check-up », un point c’est tout.

« Prépares-toi bien, définis à l’avance tes objectifs, le « pourquoi » tu effectues ce bilan. Sinon tu repartiras avec plus d’interrogations que tu n’en avais ! ». Voilà les dernières informations de nos compères.

Après mûre réflexion, j’envisage de faire un bilan de compétences, et vous ?

1 commentaire:

  1. Les enjeux et les points forts d'un instrument tel que le bilan de compétences sont nombreux et valorisent les salariés d'une entreprise et les institutions.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin