mercredi 23 septembre 2009

Lacmé trouve une nouvelle application pour les piles à combustible

L’hydrogène est au cœur de la politique énergétique durable pour les prochaines décennies. Cet élément, inépuisable à l'échelle de la planète, pourrait devenir un vecteur énergétique aussi important que l'électricité. Aisément stocké, il est notamment utilisé dans le développement des batteries du futur. La société grenobloise Paxitech, a mis au point des prototypes de piles à combustible et développe au grès des partenariats, les applications de cette technologie. site de Paxitech

Grâce à un partenariat avec Lacmé, une application dans l’agriculture a pu voir le jour. Lacmé ? Comme LA Clôture Moderne Électrique. Simple acheteur-revendeur de matériel d’électrification de clôture à sa création en 1956, Lacmé n’a cessé d’innover au service de l’élevage moderne. La PME, leader du marché des clôtures électrifiées en Europe réalise aujourd’hui 18 millions d’euros de CA (dont 25% à l’etranger) et emploie 120 personnes.

Chaque année, Lacmé dépose plusieurs brevets internationaux. La PME est à l’origine, entre autres, de la première clôture à basse impédance en France, du premier électrificateur à télécontrôle numérique au monde, d’un joulimètre de poche…

Le projet de Lacmé et de Paxitech concerne les clôtures électriques alimentées par des piles à combustible. Ce pourrait être l'une des toutes premières applications "grand public" de ces batteries et donc de l'hydrogène, dans la vie quotidienne. Les curieux et les experts trouveront le détail fonctionnement de cette innovation sur le lien suivant.

Et Lacmé recrute, bien sûr !
En Chine INGENIEUR DEVELOPPEMENT ELECTRONIQUE en VIE pour 24 mois
Et régulièrement au sein de leur Bureau d’Etudes à La Flèche(72) des stagiaires ingénieurs pour des sujets d’études dans les domaines électroniques et mécaniques.

Postulez ici ou confiez moi votre CV, je ferai suivre.

Wikio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin